TRANK

Incroyable, sensationnel, vibrant... TRANK, ce groupe français d’alt-rock teinté de métal et post-punk totalement indépendant a, depuis sa formation fin 2015, à son actif un premier 6-titres masterisé par Andy van Dette (Porcupine Tree) et un premier clip qui compte déjà plus de 115,550 vues sur YouTube au moment où je rédige cet article. 

En écoutant "Take The Money and Run", diffusé actuellement sur notre antenne, j'ai découvert un groupe au niveau des plus grands. Ils sont excellents jusque dans les détails. Les sons, Le clip, les voix... Ils atteignent des intensités hard-rock sans en faire trop et sont capables de fleurter avec le métal sans basculer dans l'extrême. Un grand coup de cœur à écouter et réécouter sur notre antenne. 

TRANK, c’est un projet qui tient au cœur de chacun de ses quatre membres : créer et partager des moments de catharsis, en jouant avec une puissance contagieuse des chansons écrites, non pas depuis le point de vue d’éternel adolescent qui prédomine dans le monde du rock, mais depuis celui d’hommes plus mûrs, débarrassés de la naïveté de leur prime jeunesse – mais pas de son énergie. Au détour d’une jam, Michel trouve dans les compositions flamboyantes et le jeu pyrotechnique de Julien l’inspiration qui lui manquait pour « mettre [sa] crise de la quarantaine en musique ». Johann et David propulsent le tout avec puissance, et le son du groupe, massif, soudé, irrésistible, porte des textes moins fantasmés que vécus et observés.  

  LOÏC